Différence entre collation, goûter et grignotage

Différence entre collation et grignotage

On entend et lit souvent qu’il ne faut pas manger entre les repas. Oui, mais alors, à 16 heures c’est quoi, un goûter ou du grignotage ? Et à 10 heures, la pause-café avec les collègues, ce n’est pas vraiment du grignotage, si ?




C’est quoi une collation ou un goûter ?

Une collation, dite aussi goûter, se prend généralement entre le repas du midi et celui du soir. La collation va permettre de redonner de l’énergie à l’organisme après plus de 4 heures sans manger. Elle est aussi là pour attendre le repas du soir sans avoir la faim au ventre pendant plusieurs heures. Pour être efficace, une collation doit fournir les bons apports à votre organisme sans pour autant vous faire péter l’insuline ou vous rester sur l’estomac pendant des heures.

La collation n’est pas obligatoire, si vous ne ressentez pas la faim, nul besoin de prendre un goûter.

C’est quoi un grignotage ?

Le grignotage, ce sont des petits repas fréquents dans la journée, un petit carré de chocolat à 9 heures, le sucre et le lait dans le café de 10 heures, le petit morceau de pain à 11 h 30, les trois grains de raisin à 15 heures…

Un grignotage ne veut pas dire que vous mangez des « cochonneries » mais plutôt que vous donnez non-stop à manger à votre organisme. Il n’a aucun répit, il est en digestion permanente ce qui, à la longue, l’épuise et le stresse. Vous consommez des fruits ou des légumes à toute heure, ça reste du grignotage… Vous mangez une part de gâteau au chocolat à 17 heures, c’est un goûter…

Pourquoi ne faut-il pas manger entre les repas ?

Comme je viens de l’expliquer, manger régulièrement entraîne une fatigue nerveuse et physique pour votre organisme. Lorsque le processus de digestion se met en route pour environ 3 ou 4 heures, il va consommer beaucoup d’énergie, si vous stoppez son travail par l’apport d’un nouvel aliment, il va stopper son cycle et recommencer à zéro 15 à 20 minutes après. Il repart donc pour 3 à 4 heures de travail… lui qui allait bientôt être au repos…

Il est important de laisser le temps à son organisme d’avoir des phases de repos digestif, je ne parle pas de jeûner, juste de laisser assez de temps à votre corps entre les repas =) 



Comment composer une collation saine ? Pour le sportif et le non-sportif

Je vous invite à lire ou relire mon article à ce sujet, que vous soyez sportif ou non, les besoins restent les mêmes. Ce qui importe, c’est de trouver le juste milieu entre ses besoins et ses envies : une collation « saine ». Ça ne veut pas dire manger des fruits, ça veut dire aussi savoir écouter ses propres envies et ses goûts.

Comment éviter de grignoter entre les repas ?

Bien manger pendant le repas tout simplement… Si vous apportez suffisamment de protéines, glucides et lipides à votre organisme, sans privation ni restriction, il sera naturellement rassasié pendant au moins 4 heures. Non ! Une salade ne suffira pas, ni même se gaver de légumes ! L’ennui provoque souvent des envies de grignoter. Posez-vous les bonnes questions au moment de manger. Si vraiment la faim ne passe pas, alors là, surtout, ne vous privez pas, ne vous frustrez pas si vous êtes dans une phase de rééquilibrage alimentaire ou de reprise de confiance en votre alimentation, il se peut que votre organisme réclame de l’énergie, écoutez-le. Si vous voulez comprendre un peu mieux votre alimentation ou réussir à passer cette étape du grignotage plus facilement, vous pouvez me contacter par e-mail, téléphone ou sur le formulaire de contact du site, je reste toujours à votre écoute pour vous aider à trouver une solution pour une meilleure alimentation en accord avec vos propres besoins.

Si j’ai faim, je mange quoi ?

Si vous avez faim et que vous avez vraiment réfléchi à cette envie de manger qui vous arrive subitement et qui ne veut pas repartir, alors… mangez ce que vous voulez. Si vous avez quelque chose en tête qui ne vous lâche pas, mangez-le ! Plus vous allez vous restreindre ou consommer un truc prétendument plus sain pour combler votre envie de gâteau ou de chocolat par exemple, oui le craquage peut arriver. Rien ne sert de se mentir, même après une compote pour oublier l’envie du gâteau au chocolat, l’envie ne passe pas… du coup vous allez aussi dévorer ce gâteau ! Vous allez culpabiliser. Mais pourquoi ?! NE CULPABILISEZ PAS ! Si vous avez eu envie et besoin de cette part, il faut l’accepter et surtout la savourer, arrêtez d’avaler une compote qui ne servira à rien et apprenez à vous faire plaisir, c’est comme ça que les pulsions de grignotage partiront…

Le travail n’est pas toujours évident à faire soi-même, alors n’hésitez pas à venir m’en parler, j’aurai toujours une oreille attentive et, dans la mesure du possible, je vous aiderai à trouver les clefs.

Des idées pour un goûter équilibré et gourmand

  • Des fruits
  • Des amandes et une banane
  • Un sandwich jambon fromage
  • Une tartine de beurre de cacahuète
  • Un yaourt et des flocons d’avoine
  • Du pain et du chocolat
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Cet article vous a plu ? Vous aimerez les suivants alors !

Compote énergétique

Après la purée de dahl de lentilles pour un petit ravitaillement salé, je vous propose ma recette de compote énergétique pomme-châtaigne. Télécharger la recette Une

Lire l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscription à la Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque semaine un nouveau menu et ne jamais être en panne d’idées pour manger varié et équilibré !

Logo Pauline Soreda coach en nutrition à bergerac

Un petit cookie ?

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez cette politique, conformément à notre politique de confidentialité.